Messieurs, soyez très attentif car je vais vous révéler une info cruciale pour votre avenir: PLUS QUE 9 FOIS DORMIR ET C’EST LA SAINT-VALENTIN !

Et c’est là que 90% des lecteurs mâles viennent de prendre conscience de l’urgence de la situation. Honnêtement, je n’aimerais pas être à votre place. Ah non ! je n’aimerais pas être un homme le jour de la Saint-Valentin. Ca ne doit pas être facile pour vous, messieurs, de ne pas se tromper, de faire le bon choix: passer la soirée dans un petit resto tranquille avec sa femme ? Ou avec sa maitresse ?

Je ne vous cache pas que vous avez tout intérêt à passer la soirée avec l’officielle. La Saint-Valentin, c’est tout de même la fête de l’amour, pas la fête du cul ! Donc le 14 février, c’est avec madame. Pour la maitresse, vous avez les autres jours de l’année.

Mais, comme je suis une chieuse sympa, voici un filon pour les infidèles :

Je sais, les filles, ce n’est pas facile à entendre mais on ne va pas se mentir amour et sexe sont deux choses complètement différentes. Le sexe, on sait ce que c’est, mais l’amour ? Quand sait-on que l’on aime vraiment ? J’ai une réponse simple, trouvée sur Google:

Si vous aimez quelqu’un pour sa beauté, ce n’est pas de l’amour mais du désir. Si vous aimez quelqu’un pour son intelligence, ce n’est pas de l’amour mais de l’admiration. Si vous aimez quelqu’un pour son argent, ce n’est pas de l’amour mais de l’intérêt. Si vous aimez quelqu’un et que vous ne savez pas pourquoi, ça c’est le véritable amour “

Ou le début des emmerdes !😁

C’est vrai que lors du mariage on se promet fidélité jusqu’à ce que la mort nous sépare. Je suis d’accord  sur le principe mais je trouve que monsieur le curé devrait tout de même nous préparer un peu plus à la mort. Si nous, les femmes, savions à l’avance à quoi ressemble la mort c’est-à-dire à une sulfureuse blonde de 22 ans à forte poitrine, ça nous éviterait l’hystérie de la 1ère rencontre avec la pouffiasse, enfin je veux dire… avec la mort ! C’est l’inattendu qui nous transforme en Chucky. Messieurs, ce n’est pas qu’on ne veut pas que vous ayez une belle mort (ah ça non ! au contraire à ce moment-là on vous la souhaite bien belle, on en est même à deux doigts de vous l’offrir). Tout ce qu’on vous demande, c’est de faire comme votre ancêtre, l’homme de Cro-Magnon: ramener à la maison ce que vous avez chassé. Pourquoi vous ne le faites plus ? Je vous assure on l’accueillerait avec tout notre amour. On lui susurrerait :

“Viens la mort. Oh comme tu es belle et bien habillée… enfin déshabillée. Je ne voudrais pas que tu prennes froid. Prends ce pull, il était à mon arrière-arrière-arrière grand mère  (oui il a connu beaucoup d autres mortes avant toi). Il te va si mieux que cette petite ceinture en guise de jupe et ce chemisier XXXXXS et auquel il manque 5 boutons. Avec ce vieux pull informe, tu as de suite beaucoup plus de classe ! Oh ? c’est marrant comme classe, ça rime avec blondasse, connasse, pouffiasse, pétasse, grognasse. Oh et aussi avec crasses ! Les pizzas, les gâteaux, les tartiflettes, le chocolat ! Mhmmm ! tu aimes ça, les crasses, n’est-ce pas ?”

Et épouses et maitresses  mangèrent et grossirent ensemble, et furent heureuses jusqu’à la fin des temps. 

Bref, je me suis quelque peu égarée ! Revenons-en à la Saint-Valentin qui, comme je l’ai suce-dit (foutu correcteur d’orthographe !), est la fête l’amour. Messieurs, je vous réitère mon conseil : N’OUBLIEZ PAS VOTRE FEMME, PLUS QUE 9 FOIS DORMIR ET C’EST LA SAINT-VALENTIN !

Sinon tant pis, elle vous fera la gueule et ce sera bien fait pour votre gaule !

A suivre…

Cristina xxx💋

  L’amour est une catastrophe magnifique : savoir que l’on fonce dans un mur et accélérer quand même

Frédéric Beigbeder, ” L’amour dure trois ans “

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.